Taïaut, taïaut !

C’est au son de ce cri d’arriéré congénital que résonnerait à nouveau le Domaine de Chambord, soupçonné d’avoir sournoisement repris le train honteux des chasses dites présidentielles.

Par manque de temps (et certainement pas par pudeur), nous jetterons pour l’heure un voile de mépris sanguinolent sur cet indécent et minable retour à l’ancien régime : le temps viendra de ramener cette clique de parvenus et d’aristos de pacotille au terminus des prétentieux.

Mais il fallait en dire un mot sans attendre pour saluer la naissance d’un nouveau Collectif de Journalistes qui a décidé de se mobiliser pour faire la lumière sur les agissements des responsables.

L’exceptionnel Domaine de Chambord est en effet un établissement public national qui comporte sur la bagatelle de 5433 ha la plus grande forêt close de France.

Si les chasses y ont repris, il faudra bien entendu déterminer si et dans quelle mesure cette énième violation du droit et du bien public aura été ou non encouragée (et par qui) depuis l’avènement du Prince-Président.

Que ce collectif fasse donc son travail : une initiative à encourager et à stimuler !

Des journalistes pour la transparence ?

Il était grand temps !

https://reporterre.net/Chasses-presidentielles-des-journalistes-s-unissent-pour-le-droit-d-informer?

https://www.helloasso.com/associations/association-des-journalistes-pour-la-transparence/collectes/pour-une-transparence-des-invites-aux-chasses-presidentielles-de-chambord

https://www.chambord.org/fr/decouvrir/decouvrir-le-parc-domaine-chambord/

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Macron-les-chasseurs-et-le-pacte-de-Chambord-1655955

https://www.leparisien.fr/politique/chambord-la-chasse-la-mieux-gardee-de-la-presidence-de-la-republique-18-09-2020-8386974.php


Un pays qui n’ose pas interdire la chasse à courre, les combats de coqs,
ou les courses de taureaux a-t-il le droit de se prétendre civilisé? On peut en douter” 
Théodore Monod