Comparaisons choisies

Le Figaro se demande « comment en est-on arrivé là ? »

Enfin une question intelligente !

Malheureusement la réponse n’est pas du même tonneau …

Car comme toute réponse de presse, la base, l’axiome, le présupposé irréfragable est l’efficacité sanctifiée du « vaccin » ARN !

Défense de discuter ! Défense de réfléchir !

Les œillères figaresques permettent donc de se repasser en boucle le bla-bla rituel « les vaccins restent très efficaces contre les formes graves de la maladie » ce qui n’empêche pas l’épidémiologiste Pascal Crépy de souligner avec un aplomb sidérant que «on conserve une relation de proportionnalité entre le nombre de cas et le nombre d’hospitalisés. Donc si la courbe du nombre de cas est exponentielle, celle des hospitalisations finira par l’être aussi, même si elle reste inférieure à ce qu’elle aurait pu être

Les propos et leur fantaisie font frémir.

En particulier le fait que la relation de proportionnalité alléguée soit la même entre les vagues 4 et 5 issues du même variant alors que le taux de vaccination complète est passé de 40 % à la mi-juillet à plus de 75 % à ce jour prouverait au contraire que le vaccin ne joue aucun rôle protecteur !

https://www.lefigaro.fr/sciences/nouvelle-vague-de-covid-19-le-gouvernement-mise-sur-le-rappel-vaccinal-et-le-teletravail-20211206?

Le Temps fait encore mieux puisque comparant (sans rire) la situation suisse il y a un an (variant Marseille IV plutôt sévère / pas de « vaccin ») avec la situation à ce jour (variant Delta peu sévère / « vaccins » massifs) pour en déduire que le « vaccin » ARN serait efficace ! Ben voyons !

En revanche Le Temps évite soigneusement de comparer les vagues 4 et 5 (même variant delta), ce rapprochement démontrant au contraire que la vague 5  est beaucoup plus prononcée, ce qui évidemment est à mettre au compte des contaminations de masse entre vaccinés, littéralement préconisées par les suppôts aveugles de la vaccination à la hussarde selon Big Pharma …

https://www.letemps.ch/suisse/voici-indicateurs-cles-suivre-durant-cinquieme-vague